Hymne à la peinture.

Au fond de l'atelier, sous un puits de lumière, prône fièrement un grand chevalet.

De nombreux tubes de couleur, s'entremêlent dans un fouillis organisé. De nombreux pinceaux aux formes variées attendent en ordre de bataille, le coup de poignée magique qui fera d'eux, les confidents de l'artiste.

De nombreuses toiles d'un blanc immaculés attendent patiemment leurs identités, leurs signatures qui feront d'eux une entité unique et immortelle.

Le tabouret de bois semble s'impatienter, la luminosité est superbe en ce matin de printemps, le maestro des couleurs viendra bientôt agiter, d'une frénésie créatrice, tous ces pinceaux inertes.

La fusion commençait entre le créateur et la surface plane , un trait en amenant un autre, l'idée se fait soudain esquisse. Le cerveau bouillonne en une symphonie de couleurs et de formes, projetant par l'intermédiaire du bras, une matérialisation de l'esprit artistique et sensible.

Le temps s'arrête comme par magie, l'esprit créateur exulte dans la réalisation de l'oeuvre. Le regard va et vient, corrigeant, repassant, trouvant la juste alchimie d'un tableau réussi.

Le blanc sans vie, s'est doucement rempli de perspectives, de vie , de couleurs, s'harmonisant pour le plus grand plaisir des yeux.

Sans cesse le pinceau bouge, sursaute, tremble, marquant l'empreinte éternelle de l'artiste, dont l'âme émane au sein même des formes et des couleurs.

Alors le Maître des couleurs sait que l'oeuvre vivra, car elle est le juste reflet de la beauté récréé.

Un tableau n'est-il pas un univers à lui tout seul, nous amenant dans son espace, ses courbes, sa décomposition des couleurs vives, pour susciter le voyage de l'esprit.

Chaque tableau est unique et vivant, car il est imprégné de l'esprit du beau et du sensible.

Tout est recherche d'équilibre, d'harmonie, de folie maîtrisée, d'impulsions, d'imaginations dirigées au juste moment.

C'est sans doute pour cela que l'homme est immortel, car il est aussi créateur de sa propre oeuvre, se surpassant sans cesse dans sa recherche d'une mélodie colorée et musicale, faisant chanter les couleurs , comme des rayons de soleil, traversant les tortueuses branches de l'arbre de vie.

Le soleil, l'esprit, la création et le beau s'entremêlent avec bonheur dans l'âme exultante de l'oeuvre immortelle.

Le soir, quand décline le soleil, le tableau se pare d'autres couleurs, comme un hommage à son créateur.

Quoi de plus beau qu'une peinture qui vous ressemble, où vous émeu , pour un pur sourire de contemplation, pour que la pensée visiteuse et fugace parte vers de nouveaux horizons, de nouvelles verticales et horizontales.

Un hymne à la lumière s'est créé dans le carré de toile, là est sans doute la magie de l'artiste.

Que vive les couleurs, qu'explose les subtiles nuances, les dégradés, les profondeurs et illusions.

Comme le coeur de l'homme artiste est beau, quand il touche à l'intemporel et au sublime.

Marc de St Point dans Poésie.
- 345 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.