Idefix, l'ami des arbres

Idefix, vous savez le petit chien d'Obélix, qui petit était tombé dans la marmite de potion magique ...

Idefix, ce petit chien blanc, qui pleure quand on coupe les arbres................

Peut-être suis-je un peu comme lui, chaque coupe d'arbre me rend d'une tristesse infinie,

En chaque arbre sommeille la vie, l'ombre et la lumière,

De jeux d'ombre, aux feuilles scintillantes de plaisir sous les caresses des vents dominants,

Je m'allonge en une contemplation aérienne, j'écoute le vent jouait avec les feuilles ,

Seul avec comme seul ami du moment, un arbre, au port somptueux, 

Confident de ces instants d'osmose, je me sens nature, je me sens arbre,

Une curieuse impression me gagne, je me sens comme protégé, invulnérable même, 

Le soleil du midi, m'aurait-il tourner les sens, ou le grand âge peut-être.....

Son silence me parle en vibrations, en des ressentis inexprimables,

Je le sais, seigneur des lieux, il m'écoute, moi le petit homme perdu parmi les milliards d'être humain.

Que suis-je face à ce géant, qui m'abrite et m'accepte en sa générosité, sous des cieux de fraîcheur,

Comment imaginer ce colosse aux pieds d'argile, tronçonné sans autre forme de procès, sans 
respect pour son âge et ses bienfaits à notre monde.

Combien survivront-ils sous la mode de l'huile de palme, les besoins toujours plus grands de cette population en perpétuelle augmentation.

Je sais qu'il me parle, écoutez le chanter dans le vent du matin, écoutez le pleurer sous les dents de la tronçonneuse, et dignement s'effondrer en un grand bruit sourd et terrifiant, comme une dernière homélie.

M'approchant de lui, tendre ami, je l'enserre de mes bras nus, et ressens déjà son amour et ses bienfaits, 
Son énergie est là, me reconnectant à la réalité d'un monde perdu en trop de matérialiste.

Je viendrai demain avec mon chevalet, immortalisé notre rencontre si particulière, te regarder, te respirer, m'imprégner de tes secrets perdus, pour rendre à ta personne, toute sa beauté et sa sagesse.

Prenant le chemin du retour,  d'où l'on aperçoit le clocher de la vielle église,j'entends les oiseaux saluer mon départ, et se nicher sur ses plus hautes branches, afin que notre séparation en soit plus douce.

Marc de St Point dans Poésie.
- 72 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Idefix, l'ami des arbres

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
ROSE Très beau texte marc sur cet arbre auquel vous vous comparez.

...... mais attention qu' un chien, lui aussi , vous prenant pour un arbre , ne vienne se soulager sur votre jambe pendant que vous peindre cet arbre majestueux.

Bonne soirée marc
Amicalement
Rose
Modifié le 06/07/2018 à 17:19 par ROSE
lilia02 Marc, Solide comme un chêne, les deux pieds bien ancrés au sol tels des racines, je vous souhaite de vous porter comme un charme.
Quand un arbre tombe, on l'entend ; quand la forêt pousse, pas un bruit. Proverbe africain.
Bonne fin de journée.
coralie Magnifiquement écrit.

"Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme"



delta delta Beau récit *
Marc de St Point Merci à tous, clin d'oeil à Rose, pour son humour.....
louve.hianja Magnifique!et cet amour pour la nature me touche! Merci Marc- C'est toujours un réel plaisir de vous lire-
Marc de St Point Merci, Louve, vous savez que la louve est mon animal préféré !!! j'ai eu plus jeune, une louve sauvage. Animal fantastique. Maintenant c'est interdit de posséder un tel animal.

Une belle lumière bleue.

Poésie  145    10  

Pourquoi une fête ?

Inclassable  186    7  

Musique céleste.

Poésie  52    9  

Terre des deux caps

Poésie  247    9  

Message d'espoir.

Poésie  150    8  

Papillons.

Poésie  87    12  

Tristesse infinie.

Poésie  60    13  

L'Anarchiste.

Poésie  80    8  

L'homme est fou.

Poésie  134    6  

Le voyage de la rose.

Littérature  295    10  

La mort d'un gentilhomme.

Poésie  205    7  

Ma France à moi .

Poésie  257    17  

Requiem pour un platane

Inclassable  78    10  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.