IMPRÉGNATION...

Dans la création d'oeuvres d'art,  de littérature ,  etc, y a t'il une "imprégnation " extérieure ? 
Dans l'inconscient collectif ? 
Sommes nous imprégnés par toutes nos lectures, notre culture, nos études, les courants, les modes, les auteurs anciens, l'histoire ,notre environnement géographique, geo-spatial. 
Nos voyages, nos rencontres, notre expérience, notre âge, notre métier, notre mémoire. 
Notre histoire régionale, familliale, notre religion, notre personnalité, notre psychologie... 
Comment peut on créer  une oeuvre libéré de tout, de ce TOUT ? 
Picasso, peintre génial a réussi à  se "desimpregner "de l'enseignement académique pesant et contraignant reçu à  l'école, pour créer son propre style original. 
Sortir des sentiers battus aux quatres vents, innover, créer un courant nouveau, la est le défi, le challenge. 
Quand le poète, l'écrivain écrivent un texte, ils réalisent la synthèse de ce TOUT. 
Véritable alchimie de la pensée, des états d-âme. 
Dans une chrysalide de l'instant présent. 
Nos œuvres mineures ou majeures sont toujours imprégnées de  l'histoire de nos souvenirs. 
Un oeuvre présente totalement, sera toujours belle et nouvelle. 
Une création pure. 
Quand je trouve sur la plage, un coquillage ou une étoile de mer. 
L'émotion est toujours renouvelée  devant ces œuvres d'art, belles et uniques. 
Que la mer et le temps ont f açonnées polies, travaillées, aimées. 
Oui, cela est une création pure de la nature, originale, formidable et indémodable. 

delta delta dans Poésie.
- 108 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.