Inspiration féconde

Ô! Que  sont ces projets
Quand le jour oublie
De fermer la porte à la nuit
Et que dans l'espace noir
Il ne peux que délaisser  le tout
Ses mains ne trouvent pureté
Les étoiles ne viennent
Faire briller   leurs désirs
Pour toutes ces œuvres
Prisonnière de son esprit
 
Ses souvenirs se cachent
Dans la froideur des horizons
Frontières infranchissables
Où son ami au loin c'est perdu
Lui le bon conseiller
Celui qui stimule l'ombre
De toutes les charités
Quand nuages transportent
Leur brûlant  feu d'amitié
Pour le délivrer de ce projet
De ne pouvoir à jamais l'entamer
 
Alors de regrets il s'enterre
Au fond des fous  ténèbres
Pour longer les belles rues
Où s'aligne  perfection
Mais fantômes le hantent
Ne veulent de ses rêves
Ne le laissent s'emparer de la nuit
Alors assis là,  détaché il veille
Le rien, le tout, peut être rien
Alors l'entreprend l'horloge
elle cogne,  elle tambourine
Absente de  son âme pensive
Elle lui serine départ du présent
Qui disparu ne reviendra plus
Et l'œuvre attend impassible
Flamme d'inspiration est en berne
Sur le mat de son désespoir
 
Mais comment s'enfoncer dans la nuit
Pour retrouver le vol élégant
De toutes ces pensées façonnées
Sans avoir à pleurer , à sangloter
Dans les draps de l'incompréhension
Qui se jouent perfides de sa sagesse
Mais voilà désolé que s'effondre
Le plancher de son impatience
Le mors  avide du sain sommeil
Lui arrache goulu sa  petite vie
Pour venir  décontracté le conduire
Sur la nouvelle grand 'route oùsillonnent
Les images délicieuses de ces rêves
Soutirées des puits de l'imagination
Qui  se prennent à lui tendre pour demain
Le pittoresque de la grâce magique
Qui ouvrira volets d'une  inspiration féconde
Afin que son projet  tant espéré
Soit dans la lumière  œuvre  exquise
☼ŦC

modepoete dans Poésie.
- 1575 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.