Instant présent...

Quand ton imagination est vide
Que ton frond, prend des rides
Que tes années filochent
Que tes jours boulochent
Comme une laine usée 
Quand tu regardes les gens passés 
Avec leurs allures pressées 
C' est vrai... 
Après avoir jeter, deux pièces de monnaie 
En faisant des voeux 
Comme tradition veut... 
Devant cette fontaine de Trevi gelée 
Avec des larmes de glaçons 
Quand à  tes milles questions
Tu cherches encore,  la solution 
Remontant,  à la source antique de ta vie 
Tu te demandes pourquoi:" suis-je ici? "
Alors, une voix angélique 
Venue, du fond de ton être 
Nostalgique ! 
Te répond  :" pour aimer peut-être ? 

delta delta dans Poésie.
- 387 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.