INTERPRÉTER

Interpréter, c'est écouter le mouvement. 
Interpréter, c'est se préter à l'intérieur. 
Interpréter, c'est sentir l'expression. 
Interpréter, c'est voir le silence du bruit.

Interpréter, c'est s'énivrer de l'esprit. 
Jusqu'à posséder sa possession par la notre 
Afin qu'imprimée en nous, elle soit maintenant expression.

Interpréter, c'est se noyer dans la profondeur de son moi 
Pour caresser la haute profondeur de, 
De l'impression du moi autre

De sorte que l'interprétation de lui son moi, 
Lui devienne recherche à interprétation 
De toi ton moi nourri par son lui en toi.

Interpréter, c'est pénétrer la tangibilité de l'intangibilité, 
Cerner le discernement de l'essence de la nature 
Pour, une transcription sans rature ni souillure 
Car interpréter n'est pas du domaine de la matière

Qui elle, nonobstant épurée, admet la beauté de cette atmosphère 
Dont sa sphère est mais n'est pas dans le faire 
Sinon dans la plénitude du parfaire

Nous ouvrant les portes des hautes altitudes 
Pour voir et comprendre l'âme de la béatitude. 
C'est cela l'interprétation, une bénédiction.

Tchétché Moïse Daniel (ARTISTE DE L'ART) dans Poésie.
- 36 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.