J’ai longtemps hésité.

J’ai longtemps hésité à t’écrire un poème,
Cherchant en quelques mots de majestueux vers,
En gage de ce tendre amour qui persévère.
Je n’ai pas trouvé mieux que te dire : « Je t'aime. »

Aux orages passés, remuant ciel et terre,
Éprouvés à nos âges jamais nos cœurs tremblent.
Après tous ces combats nous voilà bien ensembles.
Nos passions gardent encore leurs mystères...

Heureux de déposer cet écrit dans tes mains,
Fait de feuilles de soie, sincère et amoureux.
Le temps qui passe n’en est que plus savoureux.
A deux, doux et merveilleux sont nos lendemains.

29 Fev 2012 ( Modifié)

Omar de Lyon dans Poésie.
- 46 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.