J'aimerais encore ( correction)

Tant que le temps ne passe
Si les fleurs fleurissent
et que ma peur ne chasse
les fruits qui pourrissent

jaimerais encore,
la vie et la mort
j'aimerais ce corps,
et son coeur si fort

tant que le temps ne passe
si l'amour me hisse
hors des lieus qui me lasse
et que mon âme ne glisse ,

j'aimerais encore
si l'envie ne dort
j'aimerais ce corps,
et son coeur si fort.

Tant que le temps ne passe
si la passion ne lisse
et que les liens ne cassent
cette toile que l'on tisse

j'aimerais encore
pour tous les efforts
j'aimerais ce corps,
et son coeur si fort.

Tant que le temps ne passe
même si l'usure s'immisce
sans tout le mal que fassent
les pensées qui trahissent.

Jaimerais encore
tout chez lui ; cet or.
j'aimerais ce corps,
et son coeur si fort.

cyril_ibghi dans Poésie.
- 869 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.