Jamais oublier...

Ne jamais Oublier ...

Je ne pourrais jamais oublier
Cet ultime, ce dernier baiser
Qui avec toute sa généreuse tendresse
Me faisait oublier toute ma détresse

Je ne pourrais jamais oublier
Que nous nous sommes tant désiré
Avec passion et sincérité
Laissant libre cours a nos pensées

Je ne pourrais jamais t'oublier
Amour qui me fût  inespéré
Tu fus ma Muse ma Déité
La Page est désormais tournée

A nous maintenant d'espérer
De recommencer à rêver
De croire a un amour passionné
Sans jamais oublier que l'on s'est aimé

Quasimodo





Quasimodo dans Poésie.
- 98 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.