JE HAIS LES DIMANCHES (acrostiche)

Je hais les dimanches loin de toi
Et  tes douces caresses,  tes mots sensuels

Haïr à ce point, est ce normal ?
Avec toi, je me sens si bien
Il n'y a que toi pour me câliner ainsi
San toi, je suis vide, amorphe

Loin de tes yeux, suis je près de ton cœur
Et pourquoi ne me le dis tu pas
Sans cesse je crie après toi, petit cœur

Demain encore, nous serons éloignés
Il y a en moi tant d'amour à offrir
Mais peut-être éprouvons nous les mêmes sentiments
Avec toi, la route serait belle, jonchée de roses
Nous irions par delà les montagnes et les océans
Ce serait un rêve, notre rêve
Hélas ! il est grand temps de se réveiller
Et de vivre notre amitié, voire notre amour caché

duchesse dans Poésie.
- 547 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.