Je suis dans une boite

Je suis dans une boite
Me serais-je endormi
Je n’ai pas les mains moites
Mes tremblements ont fuit

Mais c’est quoi ce costume
Il a au moins dix ans
C’est à titre posthume
Qu’on m’a glissé dedans

Je me savais malade
Mais j’y croyais toujours
Et c’était par bravade
Que je comptais les jours

Bon enfin Je suis mort 
J’ai passé l’arme à gauche
Quel triste réconfort
Si le diable m’embauche

On doit être à l’église
J’entends des dents claquer
Cela me scandalise
On aurait pu chauffer !

Cette cérémonie
A un coté gênant
Risquer la pneumonie
A son enterrement ! 

Je vois un peu de jour
Et pourrais j’en suis sure
Glisser un œil autour
Pour voir l’architecture

Ciel il n’y a personne
Ce n’est pas très gentil
Je n’entends pas la cloche
Seraient ils tous partis ?

Je te vois, tu es là 
A genoux et en pleure
Près de moi te voilà
Que notre amour demeure  

chavigner dans Poésie.
- 742 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.