Je suis distrait

Puisqu’on est tous amis je peux bien vous le dire
J’ai un affreux défaut c’est fort de faire pire
Je suis un grand distrait, vieillir n’arrange rien
Souvent dans mes pensées j’agace mes voisins

Je sais bien vous aussi vous avez des oublies
Vous pouvez quelques fois mélanger vos caddies  
Moi aussi je l’ai fait, mais le plus attristant
C’est que sur ce caddy  il y avait un enfant  

Le père du bambin ne voulait rien entendre
Mais n’ayant pas trouvé la corde pour me pendre
Il haussa les épaules et parti furibond
En criant qu’à CASTO personne n’était bon  

chavigner dans Poésie.
- 931 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.