J'écris pour toi maman...

Dans le tourbillon des années 
Trop vite passées ! 
Toi, qui n'a jamais eu le temps 
Entre tes quatres  enfants 
Avec tes petits jumeaux, rieurs et charmants... 

J'écris pour toi maman... 
Quand, dans une malle au grenier 
Je retrouve, un poème de toi, griffonné 
Je redécouvre, des trésors cachés de ta personnalité 
Comme, un merveilleux secret, bien gardé 

J'écris pour toi maman... 
Toi, qui recevais à Paris
Avec des mots gentils 
Toute la grande famille de la diaspora 
Ta porte, était toujours ouverte 
Ta table offerte 
Pour un bon repas
Aux parents de passage 
Après, un long voyage 
Pendant, ces beaux dimanches 
Entre patois et bavardages 
Autour d'un café, sur la nappe blanche 

J'écris pour toi maman... 
Moi, l'éternel étudiant 
Là haut, au paradis 
Je t'imagine rêveuse 
Assise, sous ton chataigner 
Au milieu des fleurs du maquis
Heureuse 
En train, d'écrire sur un bout de papier...

J'écris pour vous, papa et maman... 
Pour effacer, la souffrance de votre exil
Loin, de votre île 
Dans cette grande ville 
Hostile 
Des poèmes, pour rattraper le temps 
Pour vous dire merci, moi votre petit enfant 
Souvent c'est vous, avec les anges 
Sous le chant des messanges 
Qui guidez, ma main 
Sur ce parchemin 
Maintenant 
Maman 
Dans le firmament 
Je sème des étoiles, dans tes cheveux blancs. 

delta delta dans Poésie.
- 410 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.