Jeux d emots XX

Je me suis fais Enfermer, sans pouvoir me la fermer

Je me suis laissé Punir, pour mieux ressurgir et rugir
Ma rage de ne plus pouvoir être libre de ma « gamelle »
Adieux, la vie à deux, impossible, c’est elle et moi !
Seule la Jalousie de la bouteille  mais c’était du pareil au même

L’Empathie c’est ma technique pour avoir « la maille »,
Digne volonté de ma morphine base ! Juste pour la dose !

Elle m’a vendu  pour me donner ! Médire, Revendre et racheter !
Elle m’a blacklisté, racketter pour me bloquer
Pour me garder dans sa vie encore.
Mon Vice a été ma petite mort !


Un Poison âcre du bonheur de l’extase
C’est une Surprise que l’on découvre en état de stase
Je suis un Tordu de cette « came – lotte » ; on me « came – isole »
Pour mieux y Réfléchir : je n’ai rien à dire ; juste à faire !
Sevrage A contre sens de mes sensations libres en enfer
Abreuvage A l’envers de mon corps sans décor
Sans Trahir son décorum, laudanum, encore ?
J’attends la faim comme la fin d’un film….sevré !!!
Je suis sevré !
Anagramme de rêves ! Sevré de raves ?

Le film s’arrête sur « un festin nu ».


A Loïc le 9/03/2009

Fabien Rogier dans Poésie.
- 1098 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.