Jeux de mots VII

L’Eau c’est mon élément, ma terre, mon feu mon air !
Mon Pays c’est moi et ceux qui m’entourent : ils me font taire !
Je suis une Etrangère à moi –même, sans faim, sans soif et essoufflée !
C’est ma Famine, et non ma famille,
Je suis famélique mais étouffée !


L’Etrange dans tout cela, c’est que je me suis perdue dans un labyrinthe.
Mon Désarroi se trouve souvent dans le manque d’étreintes.
Je reste Jolie malgré la lumière éteinte : je m’éteint !


Originale, j’ai souhaité l’être, cela l’est, mais contre mon gré !
Peur, j’ai horriblement peur de m’éteindre car on m’a atteinte !


Le monde entier ne peut rien contre cela, c’est ma liberté ;
Entièrement libre de se suffire à soi –même comme femme !


D’Amies j’ai à floraison comme un désert bichonne ses fleurs rares
Les Vacances, c’est la viduité sans l’avidité du quotidien sans far !
L’Avion a des ailes sans moteur, c’est un planeur qui flirt avec l’air !
La Voiture m’emmène sur le bitume et m’accroche à la terre !
La Famille m’a détruite jusqu’au tréfonds de mon âme !
Mon Cœur en pleure encore j’ai sur les joue les traces de mes larmes...


A Allison le 6/03/2009

Fabien Rogier dans Poésie.
- 217 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.