J'm'en fous, je dors

J'm'en fous, je dors, comme un nouveau né, sans y penser, alors que certains se font massacrer ou n'ont rien à manger...En lisant certains textes, je m'aperçois de mon égoïsme, alors tout simplement, puisque je dors, je pense à tous...Battez vous pour la liberté, mais attention, la notre n'en ai pas une. Le plus grand des dictacteurs est le pognon, le fric, le flouze et, j'en passe et des meilleurs. Et croyaient moi, ce dernier a fait au moins autant de morts que les autres vilains... Attention au monde que vous voulez pour demain, au monde que vous offrirez à vos enfants chéris...

Bar_Tabass dans Poésie.
- 728 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.