JOSE LE MACON

Comme le médecin du cœur
José, le médecin des vieilles demeures
Toujours gai, toujours joyeux
Est un homme heureux

Quel que soit le temps
Soleil, pluie ou brouillard
Tous les jours, du matin au soir
Il travaille en chantant

Tout en haut de son échafaudage
Pour se donner du courage
Il pense à sa terre natale
Et chante son cher Portugal

Nous l'aimons bien notre maçon
Même si parfois nous le menaçons
En lui, jamais d'animosité
Il reste toujours calme et posé

duchesse dans Poésie.
- 761 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.