J.u.i.n.

Juin...

La terre qui se réveille de ses frissons
Sur la chaleur de juin encore muette
Attend patiemment ,dans la forêt discrète
Le chant des cigales et des cigalons.

Un nid à chaque branche, à chaque buisson
Les rayons du soleil réchauffent les moissons
Dans le ciel l'hirondelle émiette
Les bruissements d'ailes sur nos maisons.

Juin s'apprête à féconder la terre
Et semer d'or les champs de blé
De tous ces trésors nait le mystère
Des travailleurs sous le soleil d'été


Des fleurs parfumées à l'abeille qui bourdonne
Le deuil voilé de l'hiver s'est enfuit
Et l'espoir que ce mois apporte
Egare la tristesse, fait briller le sourire

Juin, ta saison semble reproduire
La douce renaissance de l 'âme
Tu pares de fleurs le sein entre ouvert
Et met dans nos coeurs un rêve immortel.

Et tandis que j'écoute,
Et tandis que je rêve
A l'oiseau qui tournoie dans l'azur..

L'angélus retentit dans les airs...


Bisous a tous...

mamida dans Poésie.
- 837 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.