La différence, c'est ce silence parfois au fond de moi ...

LA DIFFÉRENCE, CEST CE SILENCE PARFOIS AU FOND DE MOI

Quand joublie doù je viens
Les souvenirs massaillent
Remontent des parfums
Qui me livrent bataille.

Passer loin du passé
Faire semblant de rien
Juste pour oublier
Un instant mon destin.

Alors que se rallument
Tous les feux de Bengale
De tous ces gens qui fument
Je leur suis bien égal.

Mais je navais pas lâge
Den apprendre autant
De suivre les nuages
Que bouscule le vent.

Mon enfance volée
Cest vrai je vous la dois
Pourtant jai pardonné
La vôtre fut de bois …

Titre emprunté à Michel Polnareff

bourguignat.gerard dans Poésie.
- 1070 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.