LA FEE DU SOIR

                 
                 As-tu déjà caressé le satin

                 de la fée du soir.

                 embrasser son regard.

                 quand tout se cache

                 enlacé de mystère.

                 de mille étoiles

                 habillées de noir.



                 Pose un baisé sur les cils fermés

                 de l'amie d'un soir.

                 rêvé bercé

                 par les ombres brisées.

                 quand la lune calque

                 de son passage

                 son corps posé

                 sur les draps froissés.



                Prendre la main de l'enfant apeuré

                quand coule le soir.

                trouver les mots

                apaiser le cauchemar.

                poussant le fleuve

                des heures qui passent.

                sur un sommeil

                arrivé bien tard.



               Pour ces instants que la vie t'a donnés

               au retour du soir.

               béni le ciel

               se drapant de noir.

               quand tout se calme

               et retourne au silence.

               laissant passer

               le souffle du temps.

Aveudoux dans Poésie.
- 37 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.