La femme possessive

Après avoir démissionné
De son travail de flic, Véra
Décida de trouver un boulot
Plus calme,
D, je ne veux plus que tu
Travail, car tu parleras à
Des mecs, et moi je suis
Possessif,
V, tu crois que je vais te
Tromper,
D, oui, pour éviter que tu
Sois infidèle, je vais brûler
Nos vêtements,
V, tu es devenue possessif,
Tu veux jouer à ça,
D, tu n’as rien à dire c’est
Moi qui décide de ta vie
En te possédant, dépêche-toi
De tout retirer,
V, tu dis que tu veux me
Possédés, comment ?
D, moi et toi nous
Formerons qu’une
Personne,
V, n’importe quoi,
Dix minutes plus
Tard Daphné avait
Prix le corps de
Véra, le problème
Cette femme avait
Deux têtes, une
Rousse, et une
Brune, comme cela
Daphné pouvait
La contrôler, mais
Elles ne pouvaient
Plus aller dehors,
Car tous les gens
Ont peur, elles
Sont obligé de
Vivre la nuit.

Philippe.

desboisphilippe dans Poésie.
- 49 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.