la folie de l'amour

un regard puéril 
D'érain et d'Azur
 Qui engendre péril

une lèvre tendre 
De liqueur faite
qui puisse me rependre
une morsure parfaite 
 
mon désir puni
D'accord trop envieux
Et d'un très peu glorieux
Amour toujours endormi

Je sais ma fée
de vous égarer 
Dans mes doux vers
Peint d'un verre

Trop envieux
trop désireux 
peut-être honteux
mais bien chaleureux 

Ma muse hélas
Est pleine d'émotions
émotions qui trépassent
le bon sens et la raison 
 
Je vous embrasse
De rimes pleines
Je vous embrasse
Tel que je vous aime

Mon amour pour vous
Souvent me mal même
Comme je vous suis fou

lutaire.nlomo9 dans Poésie.
- 241 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.