La fourmi

La fourmi

Très méticuleuse
Et très laborieuse
Je suis très petite
Sans renom sans râle
Mais le plus habile
Du règne animal
Très souvent renversée
Et souvent écrasée
Des pieds du général
Dans toute direction
Mon cortège traîne
Partout sans distinction
De zone et même
Dans la cours royale
Moi fervente ouvrière
Mes travaux de moisson
N'ont aucune saison
Ni de jour ni de nuit
En fait le désordre
Me crée beaucoup d'ennui
L'union fait la force
Est ma très grande devise
Ma tâche n'a point de repos
Et mon plus grand défaut
Est d'être trop égoïste
Mon travail est béni
Chaque jour de ma vie
Étant une petite fourmi

Marguerite Voltaire

NB: sous la pointe de ma plume (Recueil)

De Margotin dans Poésie.
- 402 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.