La gloire du faux cul

La gloire du faux cul,


 
Il rêve de colère continuent
Pensant vivre mieux sa vie.
Affrontant les interdits
Il cherche à parfaire le lu.
 
S’informant de fausses images
Il veut croire en sa liberté.
A son âge, de la liberté
Il n’a compris que les pages.
 
Des autres, bien penseur,
Il s’accommode de leur vertu.
Il roule pour vous qui avez bu
Reniflant l’éther du dormeur.
 
Voulant le Monde à son image
Les idéaux malsains, il les parcourt.
Fleurtant encore plus toujours
Avec les affiches d’un certain âge.
 
Prêt, à sa propre bile, reniflée
Il vomi l’horreur jaunie de l’amer.
Et le jour, il ira auprès des mères
Bousculer leurs filles voilées.
 
Triste Lacombe Lucien, fini.
Il quitte le manteau de l’Amour.
Alors que certains ont de l’humour,
Quant à lui, il portera le képi.
 
 
Lundi 22 septembre 2014.
 
Basile Béranger Chaleil

 

Basile dans Poésie.
- 318 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.