La gloire est incertaine.

Une femme , amour, gloire et espérance,

Aux enfants qu'elle guide, à l'homme consolé,

Elle élève le coeur et calme la souffrance,

Comme un esprit des cieux sur la terre exilé.

Courbé par le travail ou par la destinée,

L'homme à sa voix s'élève et son front s'éclaircit;

Toujours impatient dans sa course bornée,

Un sourire le dompte et son coeur s'adoucit.

Dans ce siècle de fer la gloire est incertaine;

Depuis longtemps à l'attendre il faut se résigner.

Mais qui n'aimerait pas, dans sa grâce sereine,

La beauté qui la donne ou qui la fait gagner ? ( G de Nerval).

Marc de St Point dans Poésie.
- 89 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.