LA LEÇON D'HÉLÈNE

Fais-moi l’amour, artiste de l’art.
Fais de moi ta toile en ce soir.
Tisse mon âme d’avec ta flamme,
Que j’embrase avec mon péché
Sur ta souple canne qui comme un boa,
Se tend d’une raideur me faisant pâlir.
Bel étalon, pilonne ma framboise
De ton bois ébène que je sais roi.

Mon Hélène, ma reine, tes désirs te serons excusés.
Étends-toi sur le bûcher du plaisir éclairé,
Laisse-moi admirer ta sculpture de déesse.
Telle pomme, je croquerai ta ferme poitrine,
Mordillerai tes tétons tel un vampire affamé.
Ton imagination chavirera sous mon souffle,
Tombant avec agonie vers ton secret,
Ton trésor t’appartenant et m’enchantant.

Ébloui, me sembles-tu, mâle fort !
Tout chaud et rouge est ton gland
Laisse-moi baisser ta fièvre d’or
Hum ! Appétissant tel du chocolat
Je ne t’en laisserai aucune miette,
Gourmande, je te déposséderai de ton dû !...
Tu fais bien de mouiller, voici ma flèche,
S’infiltrant silencieusement, relevant ton souterrain.

Je te torpillerai avec sagesse, 
Saisirai « luc » pour une randonnée pénétrée.
Oh tigresse, tu me lacères le dos !
Alors je t’agresse avec mes coups butoirs.
C’est l’heure de la possession ma belle,
Ne te retiens pas, vibre, dégouline.
Suis en cet instant ton exorciste
Et toi l’anneau qui vint à bout de mes coups.

Je ne te crus plus capable battre de nouveau,
Ma lance avec une telle hargne.
Qu'elle me livra à son tourbillon …
Par pitié, je saurai me tenir dorénavant.
C’est un supplice ! Pas mes balloches !
J’en peux plus, je perds mon haleine.
Hélène, fus-tu l’unique qui de mon ébène, 
Expulsa ma blanche sève comme en mes rêves.

ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 364 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.