La levée des sceaux





Écrit et lu par le poète queer Alain Cabello Mosnier 18 juin 2015, à Paris 19:51.
"Il s'agit d'un poème sur la vie, le temps qui passe qui me fait penser au début d'un roman." Durée 60s.
Type : prose, poème/roman.

Texte intégral de : La levée des sceaux

Ces grands ponts suspendus semblent ce violoncelle à l’enjambée du désespoir des autres.

L’as-tu vue la querelle ? La levée des sceaux lorsque les soirs s'annoncent ?

La Martingale des vœux, les autos qui se pressent dans la ville partiellement nue
Elle s’attend probablement à une matinale pleine de promesses

Tout le monde veut la route alors que chacun n’est que sur le trottoir dans la révolte de la pluie, des noirs brillants, des baskets qui se dépêchent avec le froid pour confident.

Somme toute, chacun a réussi sa vie dès lors qu’elle est morte non ?

Le pas marque l’avenir du passé qu’il abandonne

Il laisse l’emprunte au fond de celle des autres

Il se confie en partant et s’exhausse quand il avance pour retomber lourd et inachevé

Poésie queer dans Poésie.
- 17 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.