La Moto

Passant dans la rue un samedi après-midi vers deux heures ,
Soudain au loin de ma vue et éblouissement soudain et venu jusqu'à moi ,
Un rouge éclatent qui ma redue tout enfantin qui ma redonne le goût de vivre,
Avec des éclats frissonnant au niveau du bitume et d'autres motos ,
C'est une petit moto rouge , de mesure enfantine elle a une beauté inégale ,
C'est un tigre la rue et remplie . La ville continue avec son brouhaha ,
On pense a des bâtiments construit a des bois dévaste ,
La moto vibre de colère , je pense qu'elle m’écoute je voudrais la rejoindre,
Puisque rien ne l'entrave mais fige je suis comme une statue dans un musée, Impressionnée devant cette beauté inégale je le voit partie de mille feu,
Avec c'est roue en forme de planète qui font comme un big-bang dans ma tête. 

ulysse.bsx dans Poésie.
- 1115 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.