LA NUIT SALSA

         ref.

             Du jour au jour passe la nuit

             brûlant le temps et ma vie




            Ange….angélus

            tu es mon ange à moi

            car en profil déjà

            la nuit et ses éclats



           Crépu…..crépuscule

            la nuit descend, j'aime ça

            je danse, danse, danse

            une première salsa



            Mani…manipule

            les aiguilles du temps

            qui courent comme le vent

            sur le soleil couchant



           Ange….angélise

           mais laisse nous allez

           vers tous ces pieds qui chantent

           sur la piste endiablée



          Laisse…laisse faire

          la nuit pour Lucifer

          pour tous ces corps dansant

          au rythme des amants



        Rouge…rougeoyant

        le soleil naissant

        étouffant de lumière

        ce rythme agonisant.

             .....................

Aveudoux dans Poésie.
- 35 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.