La perdrix .

A l'intention du lecteur , mon clavier d'Android ne prenant pas l'accent circonflexe , vous m'excuserez  si vous ne voyez pas sur mes verbes du passé simple. 


                      ..  
  La  perdrix .
Nous gravîmes vite , des pentes , des collines  ;
Puis  nous arrivâmes  savamment aux feuillages 
Éplorés , renaissants , épargnés par le feu ;
Là , sous une touffe d'herbes ratées de peu ;
Une perdrix pondait ; une perdrix toute rouge .

On entendait de loin , parfois un coq qui chante ,
Tout près la colombe roucoule , elle  gémit ;
Et ses chants sont si beaux , qu'on eût dit que l'esprit 
Saint est dans sa voix d'or ; pour finir tout , nous vîmes
Un oiseau bleu sur un arbre mort , bec sur plumes ,
Semble chasser des poux , ou des mouches , qui sait ?
Plus la scène durait  plus elle se répétait ;

Or sous nos chaussures , la perdrix , rouge , et calme ;
Qu'on n'a pas vu ; était dans son nid , qui repose .
Sans glousse ou rappelle ; comme absente du  nid .
Nous faillîmes  monter  sur elle en son abri ;
Nous ; pour sûrs , pensions à un oiseau peureux ;
Mais la perdrix émit un son ; son ,  si   affreux ;
Que nous  perdîmes nos  âmes ; nous ramassames  
Trois œufs ; que dans son nid ,très beau , nous replaçames ,Au  son  de voix  de la  poule qui  caquette .


gravimes , faillimes , ramassames , perdimes ,  replacames ,prennent  l'accent  circonflexe  .

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 52 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.