La plume et la poétesse

La plume et la poétesse.

Plume déposant ces doux mots
Parfumés dessences de pureté
Tu tobstines à faire de ta poétesse
Lamie de tes souffrances cachées.
Vois sa torture, vois sa douleur.
Malin plaisir tu prends
Pour ton simple plaisir
A supprimer de chaque mot
Chacune des voyelles.
Te relis-tu parfois ?
As-tu sens de ton délire ?
Regarde sa tristesse
Sublime sa flamme
Pour la voir re sourire
Et, revivre...surtout.
Imagine la musique
Sans dièses et sans bémols
Cherchant aussi bécarres
Sous le pont des soupirs
Allez ! Fais donc un geste
Redonne à ses écrits
Toutes ses sublimes voyelles
Pour que mélancolie
De son cœur puisse rayer
Tu la verras de nouveau
Te sourire et pourras apprécier
Ses larmes de bonheur
Elle dansera pour toi
Cette valse des mots
Que toutes deux vous aimez
Tu laccompagneras, toi,
La douce plume doie
Vers lamour retrouvé
Et heureuses vous serez
Sur ces pages partagées
Rêvez ! Rêvez ! Rêvez !

Fred janvier 2010

shambala.fred dans Poésie.
- 944 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.