La poésie sur Internet

Enfant négligé de la littérature française depuis bien des lustres, La poésie a trouvé un terrain d'expression privilégié sur Internet.
Très attaché quant à moi à la démocratisation des arts, je ne puis évidemment que saluer un tel phénomène.
Or n'ayant pas subi le filtre de la sélection - même si nul n'a vocation à s'ériger en arbitre du goût - cette production poétique globalement se caractérise par une réelle médiocrité.
Mais faut-il s'en étonner ? Le talent poétique, quoi qu'en pensent d'aucuns, se révèle assez rare. Le génie poétique, lui, reste exceptionnel.
Imaginons une seule minute, au milieu de cet océan de mots, le labeur harassant d'un chercheur d'or à l'affût de quelque pépite. Combien gaspillerait-il d'énergie pour mettre le doigt sur un filon ?
Facteur aggravant même, certains méchants poètes peu enclins naguère à soumettre leurs écrits à une revue, franchissent aujourd'hui le pas, dissimulés sous une identité factice au sein de la Toile.
Dans ce contexte affligeant, la liberté d'expression tire l'écriture vers le bas. Une liberté d'expression à laquelle certes je demeure attaché par toutes mes fibres mais dont les égarements me font frémir. En effet quelques plumitifs, riches de trois quatrains improbables, vous feraient sur-le-champ détester la poésie.
Par bonheur, nombre d'internautes postent des poèmes qui à défaut de côtoyer les cimes, expriment une indicutable sensibilité, manifestent un engagement littéraire authentique, fort, vraiment digne d'intérêt.
C'est le miracle d'Internet.
Au prix de louables efforts, ceux-là nous réconcilient sinon avec l'art au sens le plus haut du terme, du moins avec l'honneur de tenir une plume.
Qu'ils en soient remerciés !

Thierry CABOT dans Poésie.
- 756 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé La poésie sur Internet

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
bojour Il est vrai que le talent d’écriture n’est pas donné à tous mais l’envie d’écrire pour… exutoire … Pour défouloir …Etc. Quels qu’en soient les raisons (d’ailleurs faut-il des raisons pour s’exprimer) internet le permet .
Je ne suis pas doué en cuisine, dois-je pour autant crever de faim.
L’écriture doit-elle restée le privilège d’une élite qui en connait les codes .Pour ma part je ne le pense pas.
L'écriture est une chose, l'art en est une autre.
La solution est de tester les candidats à l'écriture avant de les accepter sur un site
ou de créer un site d'écrivains unoquements érudits
Amicalement
Thierry CABOT Merci pour les éléments de réflexion portés à notre connaissance. Bien cordialement.

Thierry
Modifié le 18/09/2017 à 22:56 par Thierry CABOT
bojour Pas d'problème, quand on peut rendre service. Belle journée à vous
Diorissimo Bonjour, "cette production poétique globalement se caractérise par une réelle médiocrité. ",je suis de votre avis à ce sujet, quant aux personnes qui se cachent sous des pseudos pour régler leurs comptes personnels et qui ne sont pas maîtres de leurs émotions, je pense que ces personnes ne sont pas les bienvenues dans un monde de partage sur des textes où les meilleurs s'en vont, et où la confidentialité des adresses e- mail n'est pas toujours respectée ;Reste que certains poèmes qui mériteraient qu'on s'y arrête, sont impossibles à commenter .En ce qui concerne les auteurs, écrire une suite sur un texte mérite un certain respect du texte initial qui est la signature d'un écrivain et sa propriété intellectuelle ; Bien cordialement
Diorissimo Quand aux personnes qui s'inscrivent sur un site sans jamais publier, je pense que leur présence est due à leur curiosité sur le partage des textes de leurs connaissances
Picardie Bonjour, je viens de lire votre texte qui est mon ressenti, que dire des identités factices qui viennent comme des voyeurs sans jamais publier, où des identités semblables sous des pseudos différents.
beatricelukomskijoly S'il est vrai qu'internet a libéré le verbe , " tout le monde écrit, plus personne ne lit" lisais-je un jour dans une revue littéraire, il y a malgré tout des pépites d'idées et de pensées qui ne savent pas comment s'écrire et osent se dire. Cependant la poésie est un don, de ceux qui déclenchent la volonté d'écrire, ensuite vient le travail d'écrire au quotidien. Bien cordialement.
Picardie Message supprimé
Modifié le 20/06/2018 à 22:27 par Picardie

Eblouissement

Poésie  463    14  

François de Malherbe

Poésie  1470    2  

La poésie du ...

Poésie  1306    2  

Images blanches

Poésie  55    11  

La photo de Rimbaud

Illustres ...  4331    14  

Les fées

Poésie  313    13  

Le poids d'une vie

Poésie  57    21  

"Les dieux ont soif" de ...

Poésie  1747    2  

L'amour virtuose

Poésie  1507    13  

Voltaire - le philosophe ...

Illustres ...  3647    10  

"Une histoire des haines ...

Poésie  1232  

Pierre de Ronsard

Poésie  1340    3  

Oh le maudit chagrin

Poésie  291    8  

Quelques perles de culture.

Poésie  862  

Ca n'a ni queue ni tête...

Poésie  947  

La vie, comme une vague ...

Poésie  562    12  

Se ressentir

Poésie  763    3  

envis de partir

Poésie  930  

L'amour d'une enfant mère

Poésie  1122  

De ce qui est important ...

Inclassable  1397  

La ponctuation et ...

Littérature  2910    16  

« Le grand jaguar rouge »

Poésie  29    4  

La vieille demeure

Poésie  823  

Parle-moi d'amour

Poésie  160    11  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.