La rentrée des classes

La rentrée des classes

Me voici enfin,
Reprenant le chemin,
Tout neuf, tout étrange.
Déjà, ça me dérange.
Cet embouteillage,
Sur la route du village,
Monstre et habituel,
Qui mène à mon bel
Établissement.
C'est toujours ennuyant,
Ce vacarme traditionnel,
Des marchands ambulants,
Des voitures, des camionnettes.
Mais tout se décolle.
Me voici à l'école.
Tout joyeux et content,
Retrouvant mes aimants,
Les profs souriants,
Les anciens amis.
Un vrai bouhaha,
Entre tous les amis,
À l'école sur la cour,
Pour le premier jour,
De la rentrée des classes.
Une journée très belle
De retrouvaille,
Sans travail,
Dans une grande classe nouvelle.
Le soir au retour,
J'aime prendre les beaux bus,
Au son rabordage,
Pour délasser mes brouillages.

Marguerite Voltaire

De Margotin dans Poésie.
- 544 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.