La rosée de l'être (duo lilicamilea, gribouilleux)

La rosée de lêtre (Duo lilicamilea,gribouilleux)


Un mélange créateur entre lencre et leau…
Elles sont une calligraphie de lémotion,
Elles parlent en sécoulant vers un ailleurs
Qui est déjà un au delà de leur existence.
Elles donnent leur temps de parole au silence
Disent précisément ce qui ne se raconte pas, ne se raconte plus,
Ce qui ne se dit pas encore, dans une éloquence silencieuse.
Comme des prières muettes qui se font par les yeux
Et comme elles parlent du cœur
Elles sen vont aussi droit au cœur
Cest pourquoi, elles sont touchantes, clairement visibles.
Elles sont lexpression dune sensibilité.
Une précipitation de pensées, une signature.
Elles sont à la vie, ce que la ponctuation est à lécriture.
Elles retiennent lesprit en silence,
Interrompent tout discours, même celui de la musique
Leur claire transparence leur évite une description
Linvisible sécrit sur nos visages.
Elles sont une chose précieuse.
On dit que le monde est né, de celles dun Dieu
Nous ne comprenons pas pourquoi nous pleurons
Car nous pleurons quand précisément nous cessons de comprendre.
Si les larmes sont pour certains les premiers mots de lenfance,
Elles ne font jamais pourtant de ladulte qui pleure un enfant
Les larmes ne coulent pas, elles sécoulent
Elles nexpliquent rien, parce quelles ne savent rien
Elles sont une passion de lâme
Cest la rosée de lêtre.

lilicamilea dans Poésie.
- 1239 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.