La solitude

Je suis seul 
Sans moitié 
Tout seul seul 
 
Mon regard rêveur
Mon âme sans bonheur
Cuisine les horreurs
D'une passion usée

Usée sans aventure 
Les ombres obscures 
Atteignent mes blessures

Une douleur profonde
Sans paix se féconde
Dans les cellules de ma chaire
Exposée aux enchères

Ce ténébreux commerce
D'âme solitaires
Est un vrai enfers

Je ne vous oublie jamais 
Vous me manquez toujours 
Dieu du ciel s'il vous plaît 
Sachez qu'aucun jour 
Ne passe sans que ne m'égare

Dans les purs souvenir
De vos yeux lumineux
Dans le luisant sourire 
De vos clichés joyeux 
 
 vos lèvres éclatantes 
attirent la honte du soleil
Jaloux de votre beauté effarante 
à 1000 autres pareil

Vous attirer la lumière en moi 
Et le feu des Enfers en même temps 
Car je porte sur moi la croix 
D'un heureux avilissement

Je souffre à vos côtés 
Je vous aime aussi fort 
Et mon corps 
Qui vous est dévoué 
Ne saurait vous oublier 

lutaire.nlomo9 dans Poésie.
- 32 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.