la solitude

Quant il pleut la nuit
Et que sur le toit
Il y'a plein de bruits
Je pense à toi

Je supporte le froid
Qui me ramollit
Sur ce grand lit
Triste sans toi

Ma main glacée
 Fouille un endroit
Cherche sous les draps
Où se réfugier

Hélas je m'endors
Sans toi à mes côtés
Pour réchauffer
Mon pauvre corps

Je dors sous regret
Je dors sans intérêt
Je dors pensif
Je dors craintif

De me réveiller
En pleine nuit
Seul sur le lit
Sans toi à mes côtés

Quand viendras-tu
Poser tes lèvres charnues
Sur mon pale front

Quand me réveillerais-je
À l'aube dans tes bras?
Quand te verais-je
Un matin serrée contre moi?

Ho la solitude
Elle me consume
Quelle inquiétude !

J'attends ton retour
Jour après jours
Mon amour

Car je t'aime sans fin

Lutaire  Nlomo- la solitude

lutaire.nlomo9 dans Poésie.
- 91 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.