La Solitude

La voici aujourd'hui voulant jouer aux cartes
Dans la mélancolie ou la Ruée vers l'or
Ce jeu nommé Patience attribuant les chartes
Accordées des Rois, des Reynes et par la Mort.

D'un bruyant silence s'alignent tous les tas
La joie, sa peine, la raison, sa colère
Découvrant l'au-delà, retournant ici-bas
Cette logique cachée dans le mystère !

Il faut trouver un Roi pour être la plus forte !
Dit la Solitude au courage et à l'esprit
Toutes ces cartes retournées sont la porte
Faisant voyager entre enfer et paradis !

C'est le Roi de cœur qui s'installe le premier
Elle ne le sait pas, sa dame est loin derrière
Un deux, un trois, un quatre veulent s'aligner
Au creux de sa main la pioche reste sa prière !

A peine commencé, tout son jeu est perdu
Mais sa liberté est cette persévérance
Que la Solitude, accueillie par l'inconnu
Peut redistribuer tel un don, une chance !

Puis, faisant des vers en jouant d'imaginaire
Se disant qu'elle gagnera bien un beau jour
A son jeu favori, celui du solitaire
Et qu'en récompense elle connaîtra l'amour...

lettre dans Poésie.
- 483 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.