La vie continue réponse à "Tu m'as trahie" de Rose

De quoi je me plaigne alors que j’ai toute une vie
A prouver que je suis capable d’aimer
Aimer aujourd’hui peut être abâtardi
Mais ce n’est qu’éphémère et passager 
 
Détester: je savais le conjuguer avec tous les modes
Au présent de l’indicatif, au futur, au plus-que parfait
Vivre avec, j’avais connu toutes les méthodes
Machiavéliques ou angéliques, j’en empruntais
 
J’avais joué avec ce verbe comme si cela m’appartient
Je me réjouissais de cette haine, de cette rancœur
Pourtant, je suis blessée à fond car il m’a quitté
Continuer ma route : je trouverai mon âme sœur
 
Je ne voulais pas me séparer de la fameuse rancune
Je la chérissais et je ne voulais pas guérir mes plaies
Or celà n’a fait qu’empirer mon amertume
Je dois changer de cap et l’oublier à jamais
 
Louve, 25/08/2008

louve.hianja dans Poésie.
- 91 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.