La vie est une rose

La vie est une rose dont chaque pétale est une illusion et chaque épine une réalité.

Alfred de Musset


lilia02 - 08.08.2018

lilia02 dans Poésie.
- 68 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé La vie est une rose

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Philippe Martineau Pas gai, le Musset :-)
Quasimodo C'est bien vrai !
Mais les roses restent l'emblème de l'Amour non ?
Bises
( Belle des Bois) Merci Lilia, amitiés
Raymonde P. Merci Lilia, amitiés.
lilia02 Merci Philippe Martineau, Quasimodo, Picardie, Raymonde de votre passage et de vos réactions.
Pas gai Alfred de Musset ? Certainement avait-il eu au cours de sa vie des déceptions amoureuses...
Mais la rose, il est vrai, est toujours l'emblème de l'amour, preuve en est la St-Valentin.

Alfred de Musset a véritablement été l'enfant de son siècle. En intitulant l'un de ses poèmes Tristesse ou en contant la mort du désabusé Rolla, Musset n'a pas seulement exprimé sa souffrance, mais aussi celle de tous ces jeunes gens qu'on a excité avec des rêves de révolutions ou de gloire militaire, mais qui, en vérité, n'ont rien vécu d'autre que la réalité la plus plate.
Plus que tout autre romantique, Musset a incarné l'effronterie et la fantaisie de la jeunesse. A vingt ans, il composait des pièces telle Venise ou cette Ballade à la lune dont on ne savait pas s'il s'agissait d'une œuvre du romantisme le plus pur ou, au contraire, d'une simple parodie. Mais bien rapidement le désenchantement s'est mêlé à la vivacité, et l'alcool, les mésaventures amoureuses et la maladie ont miné l'inspiration du poète. Pendant un temps encore, Musset réussit à faire de la douleur sa thématique préférée - il proclama avant Baudelaire une véritable esthétique de la souffrance, faisant même dire à sa Muse dans La Nuit de décembre que les plus désespérés sont les chants les plus beaux; mais il était dit que Musset n'était pas fait pour vieillir. Avant même d'avoir atteint sa trentième année, il avait donné les meilleures de ses œuvres. Bien sûr, de 1840 à 1857 Musset continua d'écrire, accumulant encore des contes, quelques pièces de théâtre et d'assez nombreux poèmes. Cependant, des productions comme Lorenzaccio, Le Chandelier ou Les Confessions d'un enfant du siècle avaient déjà été créées , de même que les Nuits ou l'émouvant Souvenir composé en pensant à George Sand.
A la fin de sa vie, Musset est un écrivain célébré, ce que signale bien son entrée à l'Académie française en 1852. En retour, le poète fait des vers de circonstance et remplit des commandes. Désormais, l'enfant terrible du romantisme n'est plus; il ne reste à la place qu'un écrivain professionnel.

Source poetes.com/musset/



News

Poésie  72    15  

Tu es celui...

Poésie  415    13  

Mother

Littérature  97    10  

Doux Noël

Inclassable  474    25  

Les méandres de l'amour

Littérature  79    12  

Au bord du quai (Poème ...

Poésie  51    15  

Déesse

Poésie  345    4  

Tu l'imagines

Poésie  697    25  

Une vie

Inclassable  713    11  

Le violon

Poésie  199    17  

Parle-moi d'amour

Poésie  191    11  

Face à la mer

Poésie  1123    29  

Nous sommes dans le ...

Poésie  130    13  

Interrogations

Poésie  88    17  

C'EST POUR TOI

Poésie  94    20  

Si je pouvais lui dire ...

Poésie  336    6  

Je vous salue marie...pour...

Poésie  1172  

Un grand peintre lumineux

Inclassable  45    14  

Amour Fou !!!

Poésie  55    6  

Liaison

Poésie  1387    4  

Un dernier regard.....

Poésie  85    15  

DONNE MOI LA MAIN anadiplose

Poésie  83    14  

Narcissique, suivi de Le Livre

Poésie  582    3  

Duvers sites

Poésie  1250  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.