l'ami de la princesse adéla,

l'ami de la princesse la,

oh princesse Adéla
je suis bien à pleurer sur mon sort
Alors que le soleil brille dehors
Allez, je me fais la guerre, je vais ouvrir
Oh mon Dieu, une vieil amie qui a le sourire
Je la reconnais à peine..
ça faisait si longtemps qu'on s'était perdu de vue
Rentre, je suis si heureux de te revoir,
pas de thé, tu aimais tant le café noir
Installe toi , ne me laisse jamais plus
Mais déjà tu me fais rire, je ne savais plus
Tu étais tout près de chez moi ?
Pourtant, sans te voir, je passais à côté de toi
fais moi un câlin, je te serre fort contre mon coeur
ne m'abandonne plus, toi ma plus grand amie du BONHEUR
Car croyez moi
Chaque fois que je te regarde, mon cœur s'arrête un instant
tu m'a montré le vrai sens de l'amour
mes rêves sont merveilleux, parce que tu es là
tu es cet personne qui détient la clé de mon coeur
Quand je pense à toi,en voeux!
je me remplis avec un sens merveilleux
je t'aime...!...
...le coeur a ses raison que la RAISON ignore!...
reçu par Adéla ici, d'un certain coeur certainement opprimé!
PUBLIÉE
ICI PAR
Yama.
3/4/13 texte protégé,,
((il s'agit bien d'un prisonnier amoureux))!

yedri2012 dans Poésie.
- 429 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.