L'amour est cet insolent

 
L'amour est cet insolent
Qui vous prend aux tripes
Quand ici la démence crépite
Comme une arme  de délinquant
 
Le voleur virevolte innocent
Sorti d'une vielle taverne
Où les alcools de Sauternes
Enivre ses fous désirs affolants
 
Le braquage serait-il déni
Quand votre cœur fredonne
Sur les yeux de la mignonne
L'amour libéré  de ses  folies
 
Vous voilà pris au piège
M'enotté au bras de celle
Qui vous couche au naturel
D'un amour qui vous assiège
 
La garde à vue est confidence
Rien est à dire , tout est à dire
Les mots les plus fous  à redire
Pour user de sa confiance
 
 
La nuit est  barricadé au silence
Tout est rêve  brillant du bel avenir
Demain ne vous restera en  souvenir
Que ces instants de belles sentences
 
L'amour ne peut être condamné
Quand le crime parfait est d'aimer
Celle qui pour vous est beauté
Et qui n'attend que d'être fusillé
Par vos yeux qui ne sauraient la blesser
Mais vous laisser condamner à l'aimer
☼ŦC

modepoete dans Poésie.
- 1287 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.