L'Atlantique nord

Cette année encore c'est l'Atlantique nord
l'odeur des immortelles et des aiguilles de pin
on va retrouver l'été qu'on aime bien

Les enfants blonds ont les yeux comme l'Océan
mimiques au soleil, visage grimaçant
ils débarquent du long hiver de chez eux

Crustacés, crabes et vin blanc
tante Huguette aura mis ses couverts en argent
il y a aussi le vieux Fernand.

La mer c'est leur décor à eux
c'est au bord du vieil évier qu'on discute le mieux
têtes de crevette, causettes, et c'est tout ce qu'il reste.

On rêve d'horizon et de ballades au vent
et aussi de regarder les gens
il y a le sable, un gros nuage et le bleu géant

On en voit dans leur K-way fluos et leurs autos grises
pluie fine, rouler, rouler, et crever les flaques d'eau
même les mouettes ne font pas ce numéro

Des poissons échoués sur l'évier
un brin de soleil et des sarments allumés
on bricole un Paradis dans l'été

Cette année encore c'est l'Atlantique nord
l'odeur des immortelles et des aiguilles de pin.

ouisti82 dans Poésie.
- 870 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.