L'automne c'est toi

L'automne c'est toi

L'automne anime
La plume des poètes.
Mais je n'aimes pas,
Car ça brouille la mine.
Et c'est tristesse,
Tout migrant s'en va.

Le vent se fâche,
Met tout en désordre.
La dame nature,
En son air bravache,
La peur déborde,
Perd toute sa verdure.

L'automne, c'est toi
Dépouillant ma foi.

Marguerite Voltaire

De Margotin dans Poésie.
- 351 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.