Le bouquet fané

Ce texte est une réponse à Le bouquet de UN POETE.
Jetez-m'en mil pétales et de mil couleurs
Volés aux vents ce matin de brume et de rosée
Que chaque tige et chaque robe frêle exposée
Viennent chatoyer mon âme seule et en pleurs !

Offrez-moi ces coquelicots et leurs rougeurs
Tous cueillis pour moi qui suis maintenant disposée
A sentir votre effluve largement apposée
Aux parfums de ce si joli bouquet de fleurs.

Allons, pressez-vous ! Le jour décline déjà
Il n'est point temps à ce moment de rester béat
Devant si convoitée et pas encor promise !

La lune croit à présent, les vêpres revenues
Ont chassé le temps et les intentions prétendues
A la belle qui fuit la cour cent fois remise.

CrayonGris dans Poésie.
- 518 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.