LE CHASSEUR

Un chasseur dans une forêt,

Devant lui deux rats cheminaient.

L’homme sortit son fusil d’assaut,

Un animal fut sur le dos.

 

Le chasseur rit à pleins poumons,

Il voyait tel un vrai faucon.

Seulement… le second raton,

Restait près de son compagnon.

 

Intrigué, l’homme s’en approcha,

Et ce qu’il vit le statufia.

Le muridé encore vivant,

Portait une paille entre ses dents.

 

L’animal avait les yeux blancs,

Sa vue n’avait plus d’horizon.

C’est son ami qui le guidait,

Par la paille qu’ils partageaient.

 

 

Depuis ce jour, foi de chasseur,

L’homme se défit de ses chargeurs,

Il apprivoisa le raton,

Lui demandant, chaque jour, pardon…

 

 

 

 

 

ange dans Poésie.
- 988 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.