LE CHIEN ET LE LOUP

Ce texte est une réponse à La Fontaine de Marc de St Point.
Les journaux nous apprennent
que le Loup et le Chien
de Jean de La Fontaine
ne se portent plus bien.

Le Loup, qui court encore,
est rattrapé par l'âge
et préfère être mort
que de survivre en cage.

Quant au Chien, il maigrit :
la veuve de son maître,
en effet, ne nourrit
que les hommes de lettres.

Philippe Martineau dans Poésie.
- 45 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.