LE CODE

J’aime la musique, mais je n’arrivais pas à la comprendre.
Je sus l’existence d’un code pour l’apprendre
Mais ce code me donne un étourdissant vertige ;
Pourtant je vois en ce secret l’obtention d’un prestige.

Mon amour pour elle est si grand
Tandis que, mon dévouement s’affiche sanglant.
Mon héroïsme est sous l’emprise de la cocaïne,
Titubant en face de ce codex renfermant mon héroïne.

N’ai-je pas pour nourriture de base l’écriture,
Alimentée de par mes multiples lectures !
Ne sont-ce pas mes heures prises sous l’averse des lettres !
Alors pourquoi me priver de l’ardent désir de mon être ?

Celui d’écrire le langage pur du son,
Le lire à travers chefs-d’œuvre des Maestros ;
Y prendre plaisir dans l’aspiration de leurs tourbillons
Me noyant dans le décibel démentiel de l’éros de mes héros.

ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 197 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.