Le curé de Nohant



J’ai quelquefois pour vous inventé une histoire
Acteur principal  le curé de Nohant
J’aurais aimé qu’il fût personnage vivant
Après la confession j’aurais goûté sa poire

Hélas dans mon BERRY on a fermé l’église  
La  grenouille a quitté le sec bénitier
Et les pattes en croix tout doucement s’enlise
Dans la mare aux canards elle va se faire manger      

Les églises d’antan avaient un charme fou
Bigotes tout en noir une croix à leur cou
Et le cri d’un corbeau qui précédait la messe
Faisait battre nos cœurs en allant à confesse

Quand le fol amoureux, délaissé par sa belle
Pleurait comme l’enfant, que la mère a grondé
Notre brave curé offrait sa mirabelle
Remplissant le calice du jus  alcoolisé    

 

chavigner dans Poésie.
- 891 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.