Le fil

Le fil
 
Nuit d'insomnie empreinte d'un climat surnaturel
Emergence d'une sensibilité exacerbée
Ambiance feutrée. 
Soleil matinal dans le ciel bleu picard
Chant timide des oiseaux
Annonce précoce de jours meilleurs.  

Les extrêmes s'attirent
Et parfois, au milieu,
Jaillissent des étincelles.
Fêlures de l'existence
Ou querelles virtuelles enterrées
Sentiments enfouis après le déluge.

Tempête calmée
Toujours sauvage, rebelle,
Savoir m'apprivoiser, encore...
Besoin d'une main amie qui se tende
Viens me cueillir dans une valse lente
Pour me réconcilier avec la vie.

Souffler délicatement sur les braises
Pour alimenter de nouveau
Cet embrasement mutuel.

Ce fil qui nous lie, nous tient, nous retient.
Ecouter son coeur et son instinct...


lilia02 - 31/01/2015

Ce texte est paru sur Librosophia il y a quelques mois sous mon pseudo lilia02.

lilia02 dans Poésie.
- 93 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.