Le labyrinthe des âmes

Comment pouvoir décrire,
Toutes ces fragrances
Qui sont en errance ?

Comment te les livrer sans en souffrir ?
Moi, qui suis atteint par les arcanes,
De la flèche de l’amour- sarbacane.

Comment te décrire tous ces plaisirs ?
De tes baisers volés, d’un regard posé,
Nous en avions tellement rêvé !

Comment d’un simple plaisir,
Arrimés à nos propres lits,
Je commets tous ces délits ?

Je voudrais être un ange,
Cruelle déception de mes pensées,
Pernicieuse âme torturée,

J’aurais pu, d’une louange,
Suggérer l’amour dans l’ombre,
Respirer hors des décombres !

Goûter à la volupté de ta peau de pêche,
Toi seul détiens la clef, moi qui essayais
De la dérober, en secret, pénétrer je voulais
Pour assouvir ma soif, de mes doigts, je m’en lèche

Déjà la saveur. Que le diable m’emporte,
Il n’y a plus de foi, il n’y a plus de loi,
Quand des plaisirs des sens je me transporte !


Pas besoin d’objets secondaires dans notre aire,
Pas besoin de ces dispositifs tragiques, ma foi,
Quand tout est dans l’esprit de découverte, j’erre,

Je voudrais écouter la symphonie de tes plaisirs,
Une corde vibrante de Do qui résonne encore,
Rituel scellé du levé du rideau sur ton corps,
J’avoue d’un penchant, d’un faible, d’un sourire,

Quand tes yeux contemplés,
Coulent les larmes du désir,
Je deviens le bohémien de l’été,
Comment te l’écrire, comment te décrire ?

D’un simple plaisir, de la vie pour jouir,
D’une onde en dualité, nos regards posés,
Devant les gouffres de l’amour, du plaisir !

Je t’avouerai bien d’autres mystères,
Je t’emmènerai vers d’autres libertés,
Viens avec moi dans nos jeux de pleins airs.

Ainsi se nomme notre amour,
Celui que l’on consomme chaque jour,
Et perpétrer de mes pensées
Chaque jour, revivre nos étés.

Cruelle vie, laissez-moi vieillir,
Auprès de ma mie, d’un sourire
Echangé, quand je n’aurais plus
La vigueur de ma jeunesse, ce jus,

Cruelle vie, laissez-moi vieillir,
Auprès de ma mie, d’un plaisir,
Ressassez l’album de nos souvenirs,
Celui de la jouissance et du plaisir !

Poème tiré du recueil "Le labyrinthe des âmes". 

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 188 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.